Astilbe ‘Amber Moon’ – Astilbe – False Spirea

Introduction 2014. L’intérêt ornemental pour la majorité des astilbes découle de leurs inflorescences, des panicules plumeuses de petites fleurs de différentes couleurs et hauteurs selon les cultivars. Depuis quelques années, de nouveaux hybrides offrent des feuillages également décoratifs… c’est le cas du cultivar ‘Amber Moon’ qui a un feuillage composé aux coloris jaune verdâtre avec une bordure rouge orangé sur les marges des folioles. La coloration est plus intense au printemps, à la «feuillaison» et les feuilles verdissent durant la saison estivale mais conserve tout-de-même une teinte jaunâtre. Ce cultivar est une découverte de Darrell Probst. Les panicules portent des fleurs roses. Les hampes florales s’élèvent sur 30 à 35 cm; le plant s’étale sur 40 à 50 cm. La floraison est définie comme mi saison hâtive (mi juillet).

UGS : 14-137 Catégorie:

Généralités – La classification botanique du genre Astilbe varie selon les auteurs et compterait entre 12 et 35 espèces différentes. Pour l’amateur, cette classification a peu d’importance car les nombreux cultivars offerts dans les pépinières ont remplacé avantageusement les diverses espèces botaniques. Parmi tous les cultivars offerts, un grand nombre sont regroupés sous le nom d’hybride arendisii. Les premiers d’entre eux ont été développés par Georg Arends au début du XXe siècle. Depuis les premiers croisements, de nombreux autres hybrideurs, ont développé et commercialisé une multitude de nouveaux cultivars; plus de 300 sont répertoriés. Il est de plus en plus difficile de définir le parentage de ceux-ci.

Les astilbes sont très appréciés de la majorité des jardiniers pour leur facilité de culture, leurs magnifiques inflorescences et leur feuillage très découpé offrant un joli contraste avec les autres vivaces au feuilles arrondies-cordées des Hosta ou les feuilles lancéolées des Pulmonaria ou les feuilles étroites et rubanées de certaines graminées ornementales de milieu mi ombragé.

L’inflorescence des astilbes est ramifiée et composée d’une multitude de fleurs minuscules. Selon les espèces et les cultivars, celle-ci présente des différences notables. Outre la couleur, blanc, rose pâle, lilas, rouge, etc., la panicule des astilbes peut être compacte et dense à lâche et retombante. On note également que les inflorescences se développent hâtivement ou tardivement selon les différents cultivars introduits.

La classification – On classe les astilbes selon une multitude de caractéristiques ; les géniteurs (les parents), la hauteur, le type d’inflorescence, la couleur et la période de floraison (de hâtive à tardive). Cette dernière classification est intéressante car elle permet de sélectionner des cultivars qui fleuriront de la mi juin à la mi ou fin septembre.

Culture – Les astilbes poussent sur un emplacement légèrement à mi ombragé. Elles ne sont pas des plantes d’ombre dense, où elles dépérissent lentement. Par contre, elles croissent bien au plein soleil dans la mesure où le sol meuble et riche en matière organique demeure frais ou légèrement humide tout au long de la saison de croissance. Par contre, elles redoutent beaucoup la compétition des racines des grands arbustes et des grands arbres car le feutre racinaire très efficace des espèces ligneuses soutirent l’eau disponible et les éléments nutritifs indispensables à leur croissance.

Hauteur

Espacement

Couleur

Floraison

,

Sol

, , ,

Zone(s)

, ,

Exposition

,