VERBASCUM ‘Honey Dijon’- Molène hybride – Mullein

Introduction 2015. Une plante compacte, avec des épis de fleurs qui affiche des nuances pêche et de l’or avec un œil prune. Très florifère, offrant des centaines de fleurs sur chaque épis. Exige un bon drainage pour une meilleure performance.

Catégorie:

Généralités et culture – Le genre Verbascum compte environ 250 espèces d’arbustes, de vivaces et de bisannuelles à feuillage persistant ou semi-persistant. Notre paysage québécois accueille dans ses champs une espèce introduite d’Europe pour ses vertus médicinales, la molène vulgaire (Verbascum thapsus); une espèce bisannuelle mais peu utilisée. Par contre, les grandes molènes comme Verbascum bombyciferum et Verbascum olympicum sont quelquefois présentes dans les grandes plates-bandes. On trouve, de plus en plus, des cultivars de Verbascum x hybridum, issus de divers croisements entre les V. chaixii, V. densiflorum et V. phoeniceum. Ces molènes hybrides donnent des plants de dimensions et de couleurs variables pour les inflorescences. Ces plantes sont ignorées des chevreuils. Ces vivaces réclament une terre meuble, bien drainée, ordinaire et une exposition ensoleillée ou légèrement ombragée.

Hauteur

Espacement

Exposition

,

Couleur

Floraison

,

Sol

Zone(s)

,

Caractéristiques

, , , ,